Charlie2Au moment des attentats à Charlie Hebdo, une amie m'a écrit ce qui suit, je lui ai promis une réponse...

Bonsoir Marc, tout ce que tu écris est juste..mais la réalité au quotidien ne se calque pas tout à fait à ce que tu écris, tout le monde souhaite que toute cette violence cesse, mais pas eux..leur provocation, leurs insultes, les médias qui en rajoutent une couche..je n'ai pas peur, ils ne me font pas peur, et cela nous a rapproché entre amis, même avec certains collégues, des échanges ont eu lieu, mais les mêmes ressentis tombent comme une évidence, nous ne pouvons pas vivre ensemble, les conflits seront toujours bien réels et rien ne pourra changer cela..ils imposent l islam aux français..leur façon de vivre est différente de la nôtre..tout le monde en a assez de tout ça, et ce qui se passe depuis hier est hallucinant, mondial, ils ont écorché notre liberté d'expression et c'est impardonnable, tuer des innocents n'est pas pardonnable, même si ils étaient

insolents..belle insolence.

Tu m'écris :"Eux..leur provocation, leurs insultes, les médias qui en rajoutent une couche.."

Mais qui c’est « eux » ? Ce n’est qu’une minorité, certes agissante et médiatisée, qui ont des paroles et des actes inacceptables et répréhensibles… L’immense majorité des musulmans de France ne les soutient pas. Les chefs religieux des musulmans de France les condamnent et manifestent avec nous. le policier tué à bout portant dans la rue s’appelait Ahmed. L’employé de l’épicerie kasher qui a caché une dizaine de clients dans les chambres froides était un musulman noir, comme le tueur… La femme de Charb est musulmane… Il y a des musulmans parmi les membres du RAID, du GIGN… Il y en a plein dans nos hôpitaux qui nous soignent et prennent soin de nous… Et plein d’autres sur nos routes ou dans nos entreprises de construction ou autres qui garantissent notre confort… Mais si, nous faisons déjà l’expérience du vivre ensemble !

Tu m'écris : "Nous ne pouvons pas vivre ensemble"

Dans le quartier "chaud" où j’ai habité 6 ans en Lorraine, l’organisme logeur m’avait dit : "ne vous inquiétez pas, dans votre entrée, il n’y aura jamais de gens à problème…" Il y avait effectivement 2 familles algérienne et marocaine adorables. la femme algérienne était la nounou de tous les enfants européens de l’immeuble !  

Mais cette « protection » proposée par les HLM avait pour conséquence qu’on logeait dans les mêmes entrées tous les gens à problème… ne nous étonnons pas qu’en rassemblant des misères, on provoque des épidémies !!! C’est dans ces nids de culture qu’on a logé les descendants de maghrébins que nous avons fait venir en France après la guerre pour reconstruire notre pays. Ce n’est pas drôle qu’il y ait plus de délinquants dans ces populations… Pas parce qu’ils sont musulmans, mais parce qu’ils ont grandi sans repères  dans des zones de misère… Les seuls qui ont porté un regard positif sur eux et leur ont dit qu’ils pouvaient devenir quelqu’un, ce sont des prédicateurs sans foi ni loi qui leur ont utilisé le religieux pour donner du sens à leur violence et à leur œuvre de mort…

Que nous dit on aujourd’hui : que ces criminels se sont rencontrés en prison et que c’est là qu’ils se sont radicalisés. C’est bien l’Etat français qui est responsable du style de vie dans les prisons, non ? Alors je ne dis pas que ces criminels ont des excuses. Ils n’en ont aucune et doivent être pourchassés. Mais c’est notre société qui a ensemencé leur terrain.

Certains pensent qu'ils n’auraient-il pas dû venir chez nous… Mais nous avons suffisamment exploité leurs pays d’origine jadis… Peut-être certains d’entre eux veulent imposer l’Islam en France… mais nous avons imposé le christianisme dans tous les pays que nous sommes allés coloniser, nous avons installé des administrations de type français dans les anciennes colonies d’Afrique, complètement inadaptées à ce qu’ils étaient, sans respecter leurs cultures d’origine… Nous l’avons fait massivement avec tout le pouvoir dont nous disposions, y compris celui de l’esclavage dont les réunionnais se rappellent encore aujourd’hui ! Cela ne justifie en aucune manière le terrorisme et l’islamisme radical d’aujourd’hui qu’il faut combattre par tous les moyens. Mais nous devrions être un peu plus humbles dans nos réactions et nos amalgames…

Tu m'écris :"Ils imposent l'islam aux français" 

Encore une fois, c’est une petite minorité, certes très médiatisée, qui a ce désir. Dans toutes les couches de la société et dans toutes les classes sociales, il y a des nombreux musulmans bien intégrés, pratiquants ou non, capables de vivre les obligations du ramadan sans manquer à leur travail ou à leurs engagements au service de la société.

Quant à l’intégrisme, il n’est pas la spécificité de l’islam. La Manif pour tous, elle veut aussi imposer aux français un style de mariage… Je sais qu'elle ne recourt pas au terrorisme. Mais elle utilise la pression et parfois la violence pour s’opposer aux choix démocratiques C’est le problème de tous les intégrismes, l’intégrisme issu de l’Islam, l’intégrisme issu du christianisme, l’intégrisme issu du judaïsme qui nourrit la guerre entre Israël et les Palestiniens… Les quelques membres du Front National ou intégristes catho qui violenter les homosexuels… Et on pourrait continuer la liste…

Tous ces intégrismes existent et doivent être combattus, mais tous les musulmans ne sont pas intégristes, loin de là, comme tous les catholiques et autres chrétiens ne sont pas intégristes, comme tous les votants du FN ne sont pas racistes et ne nient pas les camps de concentration…. Et nous français sommes les héritiers d’une culture chrétienne qui a imposé ses règles aux politiques, de tous temps, y compris au temps de l’Inquisition où l’Eglise torturait les incroyants…

Tu m'écris : "Ce qui se passe depuis hier est hallucinant, mondial, ils ont écorché notre liberté d'expression et c'est impardonnable, tuer des innocents n'est pas pardonnable, même si ils étaient insolents..belle insolence."

Entièrement d’accord avec toi sur cette phrase. A condition que l’insolence ne suggère pas et n’ensemence pas le racisme… A condition qu’il n’y ait aucun amalgame entre quelques radicalisés inacceptables et l’immense majorité d’une population digne malgré des conditions de vie souvent difficiles.

 Entièrement d’accord avec cette phrase : "ils ont écorché notre liberté d'expression et c'est impardonnable", à condition qu'elle s’applique aussi à tous les pouvoirs de tous les extrêmes qui font taire leurs peuples dans toutes les dictatures ou les soviétismes du monde. Et qu’elle s’applique aussi à tous les petits chefs dans les entreprises qui terrorisent leurs salariés et les font taire en jouant sur la peur de perdre un emploi précieux. Et qu’elle s’applique à toutes les familles où l’un ou l’autre n’a pas la parole, où les femmes sont battues, où les enfants sont maltraités ou tout simplement pas écoutés…Et qu’elle s’applique à ceux qui ces jours-ci ont été taguer des mosquées ou les détruire parce qu’ils ont fait un amalgame illégitime et ont choisi de ne pas entendre les condamnations nettes, par les vrais leaders religieux, de ces radicalisations au nom de la religion.

Et puis, ce que nous avons vécu ces jours ci, devenant « tous Charlie » et tous les mouvements de solidarité et d’unité qui ont rassemblés des français de tous bords politiques, religieux, de toutes origines nationales et sociales… Cet « amalgame » de résistants de tous poils à la violence et au terrorisme est le seul que j’espère de tous mes vœux… et que j’aimerais voir se poursuivre quand l’émotion sera passée… Cela supposera que chacun continue à se décentrer et à faire des pas vers celui qui est différent de lui…

 

Charlie-multi

Mais quand je vois sur ton blog une affiche : « Touche pas… En fait touche à rien, barre-toi », et une autre affiche de l’Action Française de jadis « France réveille-toi ! » j’ai bien peur que nous ne soyons pas prêts à ces pas nécessaires vers l’autre, réciproques bien sûr... J'ai bien peur que nous ensemencions en nous ce début d’attitude terroriste que sont la peur de l’autre, la méfiance et la haine… Et que nous contribuions ainsi à nourrir leur haine et leur terrorisme… Et si nous résitions non seulement à la violence de l'autre, mais aussi au rejet et à la haine qui nous traversent ? Résister, ensemble

Marc THOMAS - 10 janvier 2015